Ganesh, le dieu porte-bonheur

Le rôle des dieux en Inde est très important : ils représentent les actions malheureuses de l’être humain en leurs apportant leur aide (à travers leurs histoires, leurs légendes, leurs mythes), afin d’agir avec plus de conscience pour se libérer de la souffrance sur cette terre.

L’hindouisme comprend près de 33 millions de dieux et l’une des divinités la plus populaire est Ganesh. Il existe 90 aspects différents de Ganesh selon les étapes de l’Evolution du Monde Manifesté et selon les régions où il est vénéré.

Ganesh, le dieu à la tête d’éléphant, est le dieu préféré des hindous : le dieu de la Sagesse qui apporte Bonheur et enlève les obstacles. 

Les légendes sur la naissance de Ganesh sont multiples, la plus racontée est celle où Parvati (la Déesse de la Montagne) la femme de Shiva, las d’être toujours seule à attendre son retour, décida de modeler un enfant avec de la terre d’argile, du safran, de la rose et de lui donner vit…

Un jour où elle prenait son bain, Shiva rentra d’un long séjour d’absence et se retrouva nez à nez avec cet enfant qui lui interdisait l’entrée de la demeure. Le Dieu Shiva essayait de le raisonner, de lui expliquer que cette demeure était aussi la sienne, que Parvati était sa femme bien aimée, mais en vain… 

Ganesh comme tout bon gardien, resta stoïque, bien planté sur ses jambes.

On dit que Shiva rentra dans une colère noire et lui coupa la tête qui vola si loin qu’il était impossible de la retrouver…

Quand Parvati arriva enfin, elle trouva le corps de son fils inanimé et pleura de chagrin. Les yeux remplies de larmes, elle supplia Shiva de le faire renaître. Touché par sa tristesse, il décida de prendre la tête du premier être vivant passant par là qui fut un éléphant.

Ainsi Ganesh se remit à vivre avec le corps d’un enfant et la tête d’un éléphant.

Mais que raconte exactement cette histoire ?

A mon avis, elle parle de l’attachement que nous avons aux choses, aux êtres, à notre vie, bref l’attachement lié au mental

Ganesh est l’enfant que Parvati a donné vit toute seule, il aime sa maman qui lui demande de garder la porte pendant qu’elle prend son bain. 

Très attaché à sa mère, il se veut être le gardien sur lequel elle peut compter. Alors, coûte que coûte sans prendre compte des explications de Shiva qui serait un nouveau paramètre à considérer comme important : Ganesh reste imperturbable sur ses positions. D’où l’une de ses qualités premières de Ganesh en yoga est la stabilité liée à la fidélité et non à l’entêtement. 

Mais la vie est mouvement, sans cesse et à chaque instant, elle est changeante. Pour qu’elle reste harmonieuse et en équilibre, nous devons nous adapter sans cesse à notre environnement, à tout ce qui se passe autour de nous, en ajustant notre regard, notre façon de pensées et nos gestes avec intelligence… malgré nos croyances sous toutes ses formes qui nous sclérosent.

Ganesh est ignorant de cela : son attachement, son entêtement, sa position statique le rend vulnérable et faible. 

Shiva en lui coupant la tête, supprime d’un coup net cet attachement venant du mental et lui offre la sagesse et l’intelligence symbolisé par l’éléphant

Shiva, dans la mythologie hindouiste, est le dieu de la destruction et de la renaissance : il est le dieu qui apporte la transformation de l’être. 

Par sa hâche, Shiva a libéré Ganesh de son attachement inconditionnel.

Alors pourquoi Ganesh porte bonheur ?

Car il sait maintenant comment il faut faire pour accéder au bonheur. Le bonheur c’est le non attachement aux choses… Bien sûr, il faut toujours garder l’envie, le désir, l’étincelle de vie qui stimule notre avancée, notre évolution d’être humain vers une vie meilleure, plus douce, plus harmonieuse, plus équilibrée…

Ganesh est le gardien de la porte à travers lequel les souhaits peuvent être exaucé. 

Autel pour l’offrande de laddhus

Alors comment faire ?

C’est très simple : prenez une photo de Ganesh, présentez lui une offrande gourmande comme une sucrerie, un gâteau ou un laddhu, faites 3 respirations en conscience, appelez-le, présentez-vous et demandez respectueusement d’exaucer votre voeu. Je vous conseille de faire une demande simple, claire et vraiment importante pour vous. N’engagez jamais une autre personne dans votre vœu, ne faites jamais un vœu pour quelqu’un d’autre même si vous aimeriez lui souhaiter le meilleur… Ce vœu ne concerne que vous-même.

Comments are closed.